Make your own free website on Tripod.com

CHEVALIERS DE COLOMB DE MASCOUCHE CONSEIL 7477

Home
PRIÈRES
QUI SOMME NOUS ?
MICHAEL MCGIVNEY
LES EX-GRAND CHEVALIERS
AVANTAGES DU MEMBRE
EMBLÈMES ET ARMOIRIES

mcgivney-5.jpg

Michael McGivney est né à Waterbury, Connecticut, le12 août 1852. Il est le fils de Patrick McGivney et de Mary Lynch. Orphelin de père dès l'âge de 12 ans. Sa mère pauvre, le confie aux Prêtres. Il décida de devenir prêtre et part étudier grace à l'argent des prêtres. ll étudia au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1868 à 

1870, au Séminaire Notre-Dame-des-Anges à Niagara Falls, New York, au Collège Sainte-Marie de Montréal en 1872-1873 et enfin au Séminaire Ste- Marys de Baltimore de 1873 à 1877. Il est ordonné prêtre, le 22 décembre 1877. 

Il est affecté à l'église Ste- Marys de New Heaven Connecticut. Ses paroisiens sont; peux d'hommes, plusieurs veuves et orphelins sans travail ni argent. A la fin des années 1800 la majorité des américains sont protestants. Ils font la vie dure aux catholiques. Ils étaient pour la plupart des Irlandais très pauvres.Très peu considères et sans emplois.Les Protestants, les battaient pour les convertir et iront jusqu'à en tuer. De là l'idée d'une association pour secourir les jeunes orphelins et les veuves, pour ainsi les récupérer et guider vers l'église catholique.Il regroupe quelques hommes.Le 2 Février 1882, il fonde les Chevaliers de Colomb. 

Il décède de la tuberculose, à Thomaston,Connecticut, le 14 août 1890. Une plaque commémorant le centenaire de fondation des Chevaliers de Colomb a été installée dans le hall d'entrée du Séminaire de Saint-Hyacinthe, le 4 juillet 1981. 

Pourquoi Chevalier? 

Au moyen-âge les Chevaliers étaient défenseurs des faibles et des opprimés. Ils croyaient en leurs valeurs et allaient jusqu'à mourir pour défendre ce en quoi ils avaient foi.Aujourd'hui nous défendons l'église et nos 4 principes et l'entraide dans la communauté. 

Pourquoi Colomb? 

Le symbole inspirant de Christophe Colomb,Un grand catholique,défenseur du christ. Il a découvert les ameriques promesse qu'il avait fait à sa reine.Malgré la maladie et les mutineries,il garda le contrôle de ses hommes et réalisa sa promesse. On reconnaît là un homme d'honeur. 

Texte et recherche 

Daniel Fafard conseil 8632 
Daniel Nadeau conseil 7477 
Rejean Bonneau conseil 7477 

LE SITE DU VÉNÉRABLE MICHAEL J. MCGIVNEY